Château de Sully en Bourgogne, entre Beaune et Autun      

   Château de Sully, 71360 Sully, France                         Tel +33 (0)3 85 82 09 86                             info@chateaudesully.com

 

© 2023 by Pumba  

JSL - Mac Mahon, le Président aux citations cultes

 

C’est le 13 juillet 1808, au château de Sully, près d’Autun, que naît Patrice, comte de Mac Mahon. Sa famille, d’origine irlandaise, s’est réfugiée en France lors de la Révolution Glorieuse de 1689. En 1820, Patrice entre au Petit séminaire des Marbres à Autun. Il poursuit ses études à Paris. Sorti de Saint-Cyr, il entre dans l’armée et, dès 1827, s’illustre par sa bravoure lors de l’expédition d’Alger. Il accède au grade de général de division.

 
Des citations cultes

C’est au cours de la guerre de Crimée, en 1855, pendant le siège de Sébastopol, qu’il conduit avec succès l’attaque restée fameuse sur le site fortifié de Malakoff. Le général Niel le prévenant que les Russes allaient faire sauter l’ouvrage et lui recommandant de faire évacuer ses troupes, le Bourguignon aurait déclaré avec superbe : « J’y suis, j’y reste. »

Comblé d’honneurs dès son retour en France, ce nostalgique des aventures et des émotions fortes se distingue en 1859, en Italie. À Magenta, jouant d’audace et de chance, il pousse fougueusement ses hommes, sans en avoir reçu l’ordre, et remporte la victoire. Napoléon III lui offre le bâton de maréchal et le titre de duc de Magenta.

Le Bourguignon participe à la guerre de 1870 contre la Prusse. Très populaire au sein des royalistes, il est élu président de la République le 23 mai 1873 et projette une restauration de la monarchie. Il transforme alors son château de Sully qui devient « l’Élysée de Paris ». Mais l’ère des fastes en Bourgogne sera de courte durée : les élections sénatoriales de 1879 placent la gauche en tête. Mac Mahon ne dispose plus d’aucun soutien parlementaire et préfère démissionner le 30 janvier 1879.

Il décède le 17 octobre 1893. Le pays lui offre des funérailles nationales et Mgr Perraud prononce son éloge funèbre dans la cathédrale d’Autun. Ses actuels descendants, la duchesse de Magenta et ses enfants, sont toujours propriétaires du château de Sully.

 

Mac Mahon avait pour réputation de sortir parfois quelques formules à l’emporte-pièce. Lors d’une terrible crue de la Garonne, découvrant l’ampleur de l’inondation dans les environs de Toulouse, il eut cette formule magnifique restée dans les mémoires : « Que d’eau ! Que d’eau ! »

 

Albine Novarino-Pothier

 

http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2013/12/27/mac-mahon-le-president-de-la-republique

 

Partager sur Facebook
Please reload

A l'affiche

Les randonnées de l'été en Bourgogne-Franche-Comté : autour du château de Sully, en Saône-et-Loire

June 7, 2018

1/5
Please reload

Récents

September 20, 2019

Please reload

Archives